Portrait d'une coach en image : Claude, à la tête de Style Me!

13 Clos de la Commanderie

1410 Waterloo


Description

À l'âge de 18 ans, un des hobbies de Mary from Waterloo-Way était de partir sur les routes, micro à la main, avec un copain, caméra à l'épaule pour interviewer les personnalités du coin. Depuis lors, cette passion, celle de dévoiler la personne humaine derrière tout métier, toute enseigne ou notoriété, ne l'a jamais quittée.

Pour inaugurer la nouvelle version de son site internet, Waterloo-Way s'est intéressé à une de ses partenaires waterlootoises, un ancien mannequin, qui, par pure coïncidence, se passionne également pour l'être humain : Claude Tambwe, fondatrice de STYLE ME! Agence de relooking.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

01. Waterloo-Way : Bonjour Claude, dites-nous en quoi se distingue STYLE ME! des autres agences de relooking ? Comment définiriez-vous l'univers STYLE ME! ?

Claude from Style Me! En règle générale, le relooking a pour but de mettre au goût du jour un maquillage, une coupe de cheveux ou trouver un style vestimentaire valorisant. Style Me! propose cela aussi, bien sûr. Mais je cherche à aller beaucoup plus loin. Le client et moi, nous instaurons un véritable dialogue, du coaching par l'image, sur base de ce que l'on souhaite projeter de soi. C'est surtout à travers ce dialogue, ce véritable coaching que Style Me! marque sa différence.

Ce qui me caractérise, c'est que je conseille une seule et unique personne par jour pour cette raison.

Jamais deux personnes relookées par Style Me! ne se ressembleront.

Les clients sont pris en main dans leur globalité, avec leurs envies, leur personnalité mais surtout avec leur sensibilité.

02. Waterloo-Way : Un mot sur votre parcours. Est-ce le coaching/relooking qui est venu vers vous ou le contraire, c'est vous qui êtes venue à lui ? Quel fut le déclic ?

Claude from Style Me! Le coaching en image s'est imposé à moi comme une évidence...
J'ai plutôt un background financier et juridique (je suis fonctionnaire européenne à la base ;-)). Le déclic est venu de mon meilleur ami. Sur le ton d'une boutade, il me confie un jour « au lieu de passer ton temps à donner ton avis sur tous les vêtements que l'on porte, fais-en ton métier ! ».
C'était en 2000. Et 3 ans plus tard, je devenais "conseil en image".

03. Waterloo-Way : Votre devise est « Parce que vous n’avez pas une seconde chance de faire une première bonne impression ! ». En quoi la première impression est-elle capitale pour vous ?

Claude from Style Me! Il faut savoir que j'ai été mannequin dans mes jeunes années, et dans ce milieu plus qu'ailleurs, il faut attirer l’attention, marquer les esprits pour décrocher un casting.

À partir de là, j'ai vite compris qu'il fallait plus qu'un sourire pour qu'on se rappelle de moi.

Plusieurs études démontrent que, même si nous voudrions croire l'être humain capable d'être rationnel, et n'émettre une opinion sur les autres qu'à partir de critères sensés et rationnels, la réalité est toute autre. L’humain est d'abord et avant tout émotionnel dans ses prises de décision. L'impression produite a lieu dans les premières secondes, jusqu'à deux minutes, de tout entretien. Il est bien entendu toujours possible de rattraper une mauvaise impression (ou de saborder la bonne première impression) que l'on a laissée mais à quel prix. Et dans un monde où les demandeurs d'emploi sont malheureusement légion, se présenter en intégrité avec ce que l'on est, sera un atout fondamental qui fera pencher la balance en votre faveur. On se souviendra de vous.

04. Waterloo-Way : Quelles sont vos sources d’inspiration pour dénicher les tendances, choisir les couleurs ?

Claude from Style Me! La rue... Je suis tout le temps dehors, j'observe, j'admire, j'apprécie... Et comme j'ai la chance de voyager régulièrement, ça me donne la possibilité de voir ce qui se porte ici et ailleurs.

Il n'y a pas de meilleur endroit que la rue pour prendre la température des tendances.

Mes origines multiculturelles (Congo/Belgique) ont éveillé ma curiosité depuis ma plus tendre enfance.

05. Waterloo-Way : A quelle époque auriez-vous aimé vivre en ce qui concerne l'histoire de la mode ? Pourquoi ?

Claude from Style Me! Définitivement dans les années 50. À la sortie de la seconde Guerre Mondiale, les femmes ont abandonné l'uniforme de travail pour des tenues chics, féminines et élégantes.

C’est l'époque de Christian Dior et de son « New Look », de la jupe crayon fendue.

C'est la naissance du Prêt-à-Porter dans les Maisons de Haute Couture. Coco Chanel revient de son exil en Suisse avec son tailleur en tweed, qui devient le symbole de toute une génération.

Aux États-Unis, c'est l'Âge d'Or d'Hollywood : glamour et élégance. Audrey Hepburn devient l’icône de Givenchy. Lauren Bacall porte de longs gants montant jusqu'aux coudes. Côté homme : James Dean popularise le port de jean denim.

06. Waterloo-Way : On dit généralement que " L’habit ne fait pas le moine " (comme en décoration, d’ailleurs). Êtes-vous d'accord avec cette expression ? Est-elle toujours vraie ? Pour vous, l’habit est-il ou n’est-il pas le miroir de la personnalité ?

Claude from Style Me! Certes, l'habit ne fait pas le moine, mais c'est par l'habit que l'on reconnaît le moine ;-)

Carl Jung, un des fondateurs de la psychanalyse, a découvert que nous portions tous, à divers degrés, un masque. Ce dernier sert de protection car sans lui nous serions totalement vulnérables. Carl explique néanmoins qu'il ne faut pas devenir inconsciemment esclave de cette image que l'on projette pour se protéger. Je ne suis pas psychanalyste mais mon approche est un peu parallèle. L'habit ne peut être lié à un jugement de valeur... Un grand nombre de personnes s'habillent avec un style non représentatif, qui ne rejoint pas leurs aspirations. Il s'agit donc de les aider à ce que « leur habit soit en lien avec leur personnalité et représente le moine qu'elles aspirent à être ».

07. Waterloo-Way : Accompagner une personne dans son relooking, c'est entrer dans son intimité. C'est d'une manière ou d'une autre toucher l’individu dans son identité. Selon cet angle de vue, votre background peut-il apporter un éclairage différent ou innovant par rapport à d'autres relookeurs?

Claude from Style Me! Un jour quelqu'un m'a dit que j'étais une assistante sociale de luxe. Cela m'a plu. Oui je rentre dans l'intimité de mes clients, sans quoi il n'y a pas de coaching possible. Durant les séances Style Me!, le client est dans un lâcher-prise total bien qu'il soit confronté au réel, ce qui va l'aider (et moi aussi !). Il est amené à comprendre pourquoi et à quel moment, il y a eu un gap [un fossé NDLR] entre son être et son paraître.

Je suggère à mes clients d'avoir une ouverture d'esprit et de l'acceptation.
J'ai beaucoup d'empathie pour les personnes qui me consultent. Maîtriser et gérer son image n'est pas une mince affaire. 

08. Waterloo-Way : Avez-vous une boîte à outils pour rendre la femme ou l’homme encore plus beau ?

Claude from Style Me! Le meilleur outil c'est la personne elle-même ! Cette année Style Me! a fêté ses 10 ans d'existence, et je peux le dire haut et fort, en 10 ans, je n'ai rencontré dans mon métier aucune personne moche, j'ai seulement croisé des personnes qui se sont oubliées...

09. Waterloo-Way : Quel est votre regard sur la mode contemporaine en général ; sur les magazines féminins qui incitent à devenir une " fashion victim/fashionista " en particulier ?

Claude from Style Me! Je suis extrêmement critique sur la mode actuelle.

Je n'apprécie pas cette manie qui tend à intellectualiser la mode. Je suis contre ces « fast productions » des grandes enseignes qui renouvellent sans cesse leurs collections, sans y apporter une réelle nouveauté, sans assurer de la qualité. Soyons honnêtes. Cela engendre une consommation démesurée de la mode. Essayez de transposer cette situation chez une personne qui ne gère pas son image. C'est une catastrophe ! Elle a une armoire pleine de « Nothing to wear », mais de la dernière tendance.  ;-)

Le vêtement est là pour nous servir et pas l'inverse.

10. Waterloo-Way : En faisant abstraction de tout paramètre financier, pour quelle tenue, pour quel style vestimentaire, craqueriez-vous aujourd'hui ?

Claude from Style Me! Je suis une fan inconditionnelle de Karen Millen. J'y trouve toujours des pièces contemporaines,  ultra-féminines et parfaitement coupées. C'est au sein de cette marque que je pioche mes coups de cœur vestimentaires.

Mais la tenue qui a toute  ma préférence sera toujours le jean droit avec un pull oversize porté sur les « Diamond Spike Vernis » de Louboutin, mon péché mignon ;-))

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



11. Waterloo-Way : Qu’est-ce qui vous fait sortir de vos gonds en matière de style ?

Claude from Style Me! Les personnes qui se tuent à porter du 38, alors qu'elles font clairement un 42. Les filles (oui c’est principalement un problème féminin), il n'y a aucun mal à porter sa vraie taille, c'est même plus élégant ;-)

12. Waterloo-Way : Prenez-vous autant de plaisir dans le milieu de la décoration intérieure que dans celui de la mode ?

Claude from Style Me! La décoration et la mode sont très proches... Nous essayons de transcender la beauté d'une personne, d'un objet, d'un vêtement, d'une pièce

13. Waterloo-Way : Avez-vous d’autres passions ?

Claude from Style Me! Justement la décoration intérieure. Je suis une vraie terreur pour les ouvriers. Vas-y qu'on abatte un mur, qu'on bouge les meubles, qu'on change la couleur d'une pièce.

Et comme je ne sais rien faire de mes deux mains, je passe mon temps à rebattre les oreilles de mes supers ouvriers qui me suivent dans ma folie décoratrice.

Autres passions. J'aime beaucoup les voyages, la musique. J'essaie de prendre le temps de lire (pas toujours évident avec un agenda overbooké).

Pour terminer en légèreté...

14. Waterloo-Way : Si vous aviez été actrice, avez qui auriez-vous aimé tourner ?

Claude from Style Me! Cary Grant

15. Waterloo-Way :  Quel est le compliment que vous détestez ?

Claude from Style Me! Vous êtes belle pour une noire (haaaaaaaaaa !!! ;-) )

16. Waterloo-Way : Quelle est la critique que vous préférez ?

Claude from Style Me! Vous êtes dure en affaires.

17. Waterloo-Way : Un vœu à réaliser tout de suite ?

Claude from Style Me! Changer les résultats des élections US.

18. Waterloo-Way : Quelles sont les choses de la vie qui vous rendent heureuse ?

Claude from Style Me! Simplement passer du temps avec mes enfants, voyager, et travailler. J'aime travailler, j'aime voir les clients sortir de chez moi avec le sourire.

Les apéros avec ma sœur.

Et me retrouver dans les bras de mon homme après une journée de travail...

19. Waterloo-Way : Quel est pour vous, en terme de style, le comble du mauvais goût ?

Claude from Style Me! Porter des hauts talons et marcher comme si on était poussé par le vent.

20. Waterloo-Way : Quelles sont vos adresses coup de cœur en matière de shopping à Waterloo ? Restos, boutiques, services...

Claude from Style Me! Hugo Boss, chez mon ami Philippe pour les jolies chemises (oui je sais, c'est pour homme, mais j'adore les chemises pour homme).

Chez Zora by L, pour les accessoires (boucles d’oreilles, colliers et bagues).

Côté resto, j'aime beaucoup la Brasserie RN, je me sens chez moi ; j'y vais pour des dîners entre amis, avec mes enfants ou pour des rendez-vous d'affaires. Pour un dîner romantique, c'est sans conteste l'Opéra.

> Pour en savoir plus sur STYLE ME!

Propos recueillis par Mary pour Waterloo-Way.be - Lundi 28 novembre 2016

Les partenaires Mary-m